Fête de PRINTEMPS des Lentillères 2024

Les 31 mai, 1er et 2 juin, nous fêterons les 14 ans du début de l’occupation du quartier libre des Lentillères !

Depuis 2010, de défrichages en autoconstructions, c’est petit à petit 9 hectares qui ont été occupés par des jardins, champs, cabanes, parcs, vergers et lieux collectifs ouverts à toustes.

Après avoir arraché l’abandon de la phase 2 du mal nommé projet d’ »éco-cité des maraîchers » en 2019, et entamé ces 2 dernières années un dialogue avec la mairie, nous nous retrouvons une nouvelle fois menacé par l’appétit bétonisateur de la métropole. Un « ultimatum », sortie de la poche du maire un dimanche matin à l’aube, nous impose de remettre en question l’indivisibilité des 9 hectares qui composent le quartier, pour laisser place à un projet d’urbanisation sur une bande de 1,14 hectare. Ce coup de pression, met à mal la confiance et les échanges que nous avions tenté d’établir ces derniers mois.

A cet endroit, une foisonnante diversité de vies et d’activités se déploient : des mares et des plantes aromatiques trouvent leur place au beau milieu d’un terrain de BMX, des libellules virevoltent entre joueureuses de pétanque et de basket, une douce odeur de pain cuit sort du fournil tandis que, à l’autre bout, une équipe s’active aux fourneaux pour préparer un des repas à prix libre de la cantine La Chouchou ! Toute une vie s’est créée là depuis des années, et continue de s’inventer au gré des envies des unes et des autres. Parce qu’il jouxte l’écoquartier voisin, cet espace est traversé et perméable, utilisé aussi bien par les jardinièr.es des Lentillères que par le voisinage, qu’iels soient en soif de promenade apaisée, de sport extrême ou de moments de convivialité.

Nous avons besoin de faire vivre ce quartier qui constitue un refuge et donne un peu d’air (effectif et symbolique !), à des centaines de personnes. Nous avons plus que jamais besoin d’espaces de lutte fédérateurs dans l’environnement politique réactionnaire, guignolesque et fascisant qui nous entoure. Nous réaffirmons que l’avenir de ce quartier ne peut pas se décider sans les personnes qui le font vivre quotidiennement !

Et nous avons besoin de nous sentir ensemble, en partageant de la joie et de la combativité,
dans une fête de printemps
accueillante et survoltée !

Du vendredi midi au dimanche soir, en plus des incontournables discussions, spectacles et concerts, on vous accueillera pour des visites du quartier, projections en plein air à la nuit tombée, tournoi de foot épique et autres repas véganes survitaminés. Le samedi après-midi, on fera fièrement vivre les luttes radicales, anticarcérales et intersectionnelles en ville, en rejoignant la Pride et les actions du mouvement anti-CRA*.

On a hâte de se retrouver pour célébrer le quartier, la lutte, et leurs innombrables facettes !

* Lutte contre le projet de Centre de Rétention Administrative à Longvic. 

SEMAINE DES COMMUNS DU 27 AU 31 MAI

Avant la fête, et pour profiter de la belle énergie collective rassemblée au quartier à ce moment là, on organise une SEMAINE DES COMMUNS !

Tous les jours, à partir du lundi 27 mai, on se donne rendez-vous cour de la grange rose à 9h30 et l’aprèm à 14h pour se répartir les tâches : pimper la friche, ranger des trucs, bricoler, monter la scène, nettoyer la grange / le snack / la maison commune, débroussailler les campings, mettre des lumières partout, créer des espaces douillets pour que tout le monde se sente bien et accueilli.es pendant le week end <3

Pour se répartir les tâches pendant le week-end de la fête, on se retrouve pour un APERO DES COUPS DE MAIN le jeudi 30 mai à 17h cour de la grange rose !

A vite vite <3

This entry was posted in Non class. Bookmark the permalink.