Rassemblent et marché pirate !

Carte non disponible

Date / Heure
Date(s) - 12/06/2019
17 h 00 min - 19 h 00 min

Catégories


depuis le Quartier Libre des Lentillères

CONTRE LE PLUi

(Plan Local d’Urbanisme intercommunal)

ET SON ENQUÊTE PUBLIQUE

Depuis le 14 mai, Dijon Métropole a mis en place une enquête publique visant à assurer l’information du public sur les documents constitutifs du PLUi-HD ainsi que de recueillir ses observations, suggestions et contre-propositions. Le PLUi est un texte qui dessine l’urbanisme de la ville de Dijon en terme d’habitats et de déplacements pour les 10 prochaines années…

Les habitant-e-s de Dijon et des communes limitrophes sont donc censé-e-s avoir leur mot à dire à propos de l’urbanisation de leur ville. Ainsi la « démocratie » semble respectée, le peuple croit avoir du pouvoir et les décideurs et dirigeants peuvent faire ce qu’ils veulent sans remords…

 

Pourquoi l’enquête publique est une mascarade ? L’expérience des Lentillères

En 2013 avait lieu une enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) concernant le projet Ecocité Jardin des Maraîchers, soit la construction de 1500 logements en béton à la place des dernières terres agricoles de Dijon. C’est là même que nous cultivons et habitons depuis 9 ans.

Des habitant-e-s, usagèr-e-s, et soutiens du Quartier Libre des Lentillères ainsi que des associations avaient choisi d’y participer. Ce sont une quarantaine de contributions en bonne et due forme qui avaient été déposées dans le registre d’enquête, pointant l’absurdité du projet (transformer une zone agricole en zone à urbaniser quand la Mairie se targue de préserver les terres agricoles ?), dénonçant ses irrégularités techniques et les lacunes de l’étude d’impact environnemental… Une seule contribution émettait un avis favorable au projet de destruction de l’existant.

Résultat du commissaire enquêteur : « les observations ont été prises en compte, […] la comparaison des avantages et des inconvénients permet de constater que le bilan de l’ensemble du projet est largement positif et qu’il correspond à un caractère d’utilité publique. »

Avis favorable, donc, pour la destruction des terres et des expérimentations sociales et politiques qui se développent ici depuis 9 ans. Alors quid des contributions ?

Les exemples de ce genre sont nombreux partout en France. Le seul recours face à ce manque de prise en compte : attaquer la décision en justice, ce qui nécessite un énorme travail et des frais importants.

Le PLUi proposé actuellement par Dijon Métropole regorge de projets de bétonisation plus inutiles les uns que les autres. Et ce ne sont pas même des centaines de contributions à l’enquête publique qui changeraient la donne. Les intérêts des décideurs et de leurs amis les bétonneurs sont bien plus forts que quelques pages dans un registre officiel.

TOU-TE-S DEVANT LE GRAND DIJON MERCREDI 12 JUIN À 17H

POUR DÉNONCER L’HYPOCRISIE « DÉMOCRATIQUE »

CONTRE LE PLUI, SON ENQUÊTE PUBLIQUE ET LA DESTRUCTION DES TERRES

Le Quartier Libre des Lentillères viendra avec ses salades tout droit sorties du champ.

NOS SALADES SE MANGENT, LES LEURS SE GOBENT !

QUI SÈME LE PLUi RÉCOLTE LA TEMPÊTE !

Bookmark the permalink.