Fête de printemps : EDITO et PROGRAMME

 

 
Le quartier libre des Lentillères est né d’une manifestation fourche en main en 2010, à Dijon, à l’issue de laquelle une centaine de personnes a défriché puis cultivé un première parcelle sur un ensemble de terres fertiles et de maisons abandonnées, menacées par un projet d‘urbanisation.
 
En 10 ans ce premier potager à grandi pour devenir quartier. D’années en année ce petit bout de campagne au cœur de la ville, derniers vestiges de l’ancienne ceinture verte de Dijon, s’est re-mué en lieu de maraîchage, d’habitation, d’auto-construction, de bouillonements sociaux et de fêtes fièvreuses, d’accueil d’exilés et d’engagements sur la ville. Du printemps 2010 au printemps 2020, face aux coups de tractopelles, de matraques, de karshers, aux fausses concertations publiques et aux faux-semblants de la vitrine verte municipale, les lentillères ont résisté.
 
Le 25 novembre dernier, la mairie annonçait -enfin – l’abandon de la phase 2 du projet de bétonisation de ces terres maraichères, tout en menaçant de tri et d’expulsion celles et ceux qui sont parvenus à les défendre. Le quartier libre doit donc continuer aujourd’hui à se battre pour maintenir ce qu’il a construit de singulier sur ce triangle de 9 hectares.
 
Dans cet espace aussi bio-diversifié qu’hétéroclite, on continue à croire en l’auto-gestion des communs par les habitant.e.s et usagers directs -et non par le marché où par les pouvoirs lointains et imposés. On y invente des manières de s’organiser collectivement en lien avec le reste du vivant.
 
Depuis l’occupation, chaque année, de grandes fêtes ont lieu pour l’arrivée du printemps et celle de l’automne. Cette année, la fête de printemps du quartier libre des Lentillères célèbre 10 années de lutte, une victoire partielle et un tas de désirs concrètement fous pour la suite ! La fête de printemps sera un aussi un moment de mobilisation pour affirmer à plein que l’avenir du quartier doit bel et bien être inventé par ces usager.e.s et que les menaces et projets parachutés doivent cesser.
 
 
Dès le week-end du 3 et 4 avril,les lentillères se déploieront dans d’autres parcs et quartiers de la ville pour discuter des initiatives de contestation des politiques urbaines actuelles, en s’appuyant, comme point de départ, sur l’expérience des Lentillères. Et d’en comprendre la signification profonde comme expression générale d’un mouvement de remise en cause de la politique représentative.
 
 
Du vendredi 10 avril au lundi 13 avril, tout le quartier se transforme pour accueillir des concerts, ateliers, spectacles, expositions, balades. Nous y retrouverons un tas de groupes et collectifs qui nous ont remué et mis en transe dans la dernière décennie. On espère y boire un coup aussi avec tous les ami.e.s qui ont accompagné cette histoire et modelé ce territoire, en y habitant un moment, en y cultivant un bout de jardin, en venant régulièrement se mêler au quartier depuis d’autres contrées…
 
 
Le Samedi 11 avril, la fête s’exporte en centre-ville le temps du « Carnaval sauvage des lentillères » déambulant dans les rues dijonnaises. Avec ses hakas, dérives, danses, masques, chars et ses passions d’exister, le carnaval nous projettera vers une nouvelle décennie de luttes pour perpétuer la défense du quartier libre.
 
 
Puisqu’il n’y a pas de bon carnaval sans bons déguisements, on vous invite à vous lancer dès maintenant : il y aura un cortège paysan avec ses traditionelles fourches et bêches, un bande de renard fauve et d’animaux des friches, et une cohorte de costumes végétaux et d‘êtres recyclés.
 
 
Il est possible de venir aider à la préparation des chars et costumes, ainsi qu’à l’installation de la fête pendant toute la semaine précédente.
 
 
Si vous venez d’ailleurs que dijon pour la semaine ou juste pour la fête et avez des besoins de couchage, prenez une tente et envoyez un petit mail à lenti10ans@riseup.net pour qu’on estime au mieux les besoins.
 
 
Que la fête dure et que la lutte continue !
 
________________________________________________________
 
 
 
VENDREDI 10 AVRIL 2020 
    
– 17h00 : « Dixtorsion » Spectacle de danse collaborative, performance en mouvement
– 19h00 : Tout Bleu – nappes et transe incantatoire – (Genève)
– 20h30 : Cabaret d’anniversaire des Lentillères – retour en histoires, chansons, blagues, poésies sur 10 ans d’occupations du quartier.
– 22h00 : Hyperculte – Duo kraut-pop post-disco (Genève)
– 23h30 : Lovataraxxx – Cold Wave (Grenoble) 
– 01h00 : Badbad – Dark Techno Wave Dancefloor (Paris)
 
SAMEDI 11 AVRIL 
    
###  14h00 : Carnaval sauvage des lentillères (voir plus haut) – départ à 14h des lentillères. Tout le monde est là ! déguisé.e.s ! ###
 
 
– 19h00 : « Nous les oiseaux » par la compagnie Les Fugaces – Théâtre – Road trip pour un soulèvement poétique – Adaptation libe du roman de Lola Lafon « Nous sommes les oiseaux de la tempête qui s’annonce »
– 19h30 : Flo Mekouyenski – Petites Chansons Sauvages et autres facéties (synthétienne)
– 20h30 : Chafouin – Noise Rock Expressioniste – (Cévennes) 
– 21h45 : Avatch – Satires et bal de 12 (Aveyron) 
– 23h00 : Portron Portron Lopez – Rock sur ressorts (Aveyron / Limousin)
– 00h30 : Binamé – Transes collectives disco-punk et révolutionnaires depuis plus de 30 ans (Belgique)
– 01h30 : Plagiat – [t]rap in opposition (Le Mans) 
– 02h00 : Panaché de DJs : mixx d’un monde par une loutre, 13 dec crew (hiphop – dijon), dj saman (tutti frutti – dijon) , dj lo (musique à scotcher – marseille)
 
DIMANCHE 12 AVRIL
    
– 14h00 : Projet D, Part I spectacle de marionnettes 
– 15h30 : Atelier Rap des Lentillères 
– 16h00 : balade historique friche
– 16h30 : Projet D, Part II – spectacle de marionnettes
– 18h00 : « La Bonne Colère » – Cie La Stoccatathéâtre
– 19h00 : « Ni Gueux, Ni Maître », Théâtre forain déjanté et hommage à léon Tolstoï, Cie des Arracheurs de Dents – (rennes-creuse)
– 20h30 : Infecticide – Post-industriel-Synthpunk-electrowave-neo-dada calé-découpé (Paris) 
– 21h30 : Breizh Napoli – Bal en diagonale, tarentelle et fest-noz (Bretagnes / Napoli) 
– 23h00 : Bisous Mamie – Rock & Claviers (Chaôlon-Sur-Saône)
– 00h30 : Deux Boules Vanilles – Voodoo Dance & Drum Tunning Noize (Lyon)
– 1H30 :  Blada – Electro-trad maghreb et Moyen-Orient.
– 02h00 : Raymonde (live electro – lyon france) Souk6tem high-fi (nantes) et panaché de homes DJs tanneries et lentillères: dj ranium, dj seb potcole et dj lu
 
En continu de 14h00 à 18h00 : 
Cie La Méandre avec le spectacle en caravane « On boira toute l’eau du ciel » 
« Les lectures zelectroniques«  – Détachement International du Muerto Coco – Poésie contemporaine / théatre / musique
 
LUNDI 13 AVRIL 
 
– 15h00 : Balade historique Lentillères 
– 16h00 : The Magic Mitchell and Armandino afternoon show cartes transformistes et accordéon savant (wild west)
– 18h00 : Cie Qualité Street – Spectacle « La Beauté du Monde »
– 19h00 : lv2 – danse avec les loops (paris)
– 20h00 : Tôle Froide – lo-fi riot girl pop punk band  (lyon / Saint-Etienne) 
– 21h00 : Mauvaise surprise – transe hyp-no wave (Synthétienne) 
– 23h30 : Balladur – Synth-noise-dub-pop (Villeurbanne)
– 01h00 : Claustinto – Pop Underground (Lyon)
 
En continu dans l’après-midi de 14h00 à 18h00 : 
Cie La Méandre avec le spectacle en caravane « On boira toute l’eau du ciel ».
 
+ Lupus in Fabula par le Projet D et Bonhomme par la compagnie Raffut 
 
et aussi sur tout le week-end : une radio pirate belge, des expos, des éditions indépendantes, un coin boum permanente, un camping pour les personnes venues de plus loin….
 
Pour tous contacts : lenti10ans@riseup.net 
 

This entry was posted in Non classé. Bookmark the permalink.